LEADER DE LA SEMAINE #5 : Mme Yassine Fall

Image for post
Image for post

Mme Yassine Fall, est une économiste qui cumule une expertise de plus de trente ans en développement économique et gestion des politiques publiques. Elle est Présidente du mouvement Def Li Là Wàr pour l’indépendance économique, la justice sociale et l’éthique qui appelle les Sénégalaises et les Sénégalais panafricanistes et patriotiques à travailler ensemble pour sortir le pays du sous-développement, de la médiocrité des politiques économiques et sociales extraverties et anti populaires.

Elle a fait ses études au Sénégal, en France et aux États-Unis et a aussi enseigné les mathématiques et l’économie appliquée à Washington DC. Elle a servi pendant quinze années, de 2000 à 2015, au sein du système des Nations Unies. Elle a occupé les fonctions de directrice régionale, couvrant l’Afrique de l’ouest et du centre ; d’économiste principale basée à New York à partir de 2002 ; de directrice de l’institut onusien de recherche et de formation. Elle a terminé son magistère aux Nations Unies en tant que Directrice de Division économique à New York. Elle a conduit, durant ces années, plusieurs missions en Asie, au Moyen Orient, en Amérique latine, dans les Caraïbes et en Europe de l’Est.

En 1990 elle met sur pied une entreprise internationale de conseil basée à Dakar et à Nairobi au Kenya, qui travaillera pendant 10 ans sur les politiques macroéconomiques (en Ouganda, au Ghana et en Sierra Leone), les programmes d’éradication de la pauvreté, les questions environnementales, les régimes fonciers (au Kenya, en Tanzanie, au Malawi, au Cameroun, en Éthiopie, en Zambie et au Niger). Par sa connaissance du monde rural elle a entrepris au Sénégal des missions de programmation et d’évaluation de programmes sur la foresterie rurale, l’agriculture, la pèche et de développement d’initiatives socio-économiques en faveur des populations féminines les plus marginalisées. Elle a entrepris durant les années 90 de longues missions de terrain dans des localités comme Bafata en Guinée Bissau ; à Bassikounou et Fassala en Mauritanie avec les réfugiés Touaregs du Mali ; durant les opérations humanitaires d’urgences après le génocide au Rwanda ; à Goma et Bukavu dans le Sud Kivu de la RD du Congo ; au Soudan du Sud, et dans les camps de réfugiés somaliens pour asseoir une politique d’assistance humanitaire.

Mme Yassine Fall a aussi dirigé durant les années 90, pendant 4 ans, l’Association des Femmes Africaines pour la Recherche et le Développement au sein duquel elle a pu mobiliser des ressources financières importantes permettant à l’organisation d’avoir ses propres locaux pour son siège à Dakar. Elle a dirigé une délégation de plus d’une centaine d’africaines universitaires à la Conférence mondiale sur les femmes de Beijing en 1995 et a été l’une des voix influentes qui ont profondément influencé l’agenda économique de la Plateforme d’Action de Beijing. Elle a participé à plusieurs initiatives internationales de production littéraire.

En 2006 elle met sur pied une ONG, AWOMI, en collaboration avec des femmes africaines leaders comme l’actuelle Adjointe au Secrétaire générale des Nations Unies. AWOMI a organisé, pendant plus de 10 ans, au Sénégal, l’Institut du savoir et du leadership des jeunes (YOWLI) qui rassemble à chaque édition 100 jeunes gens d’Afrique et de sa diaspora pour renforcer leurs connaissances sur les enjeux liés au développement économique du continent et les encadrer dans leurs efforts d’articulation de plaidoyer sur ces problématiques.

Written by

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store