LEADER DE LA SEMAINE #7 : Dr. Cheikh Tidiane Dieye

Image for post
Image for post

Cheikh Tidiane DIEYE est titulaire d’une Maîtrise en Sociologie du Développement à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal), d’un Diplôme d’Etudes Supérieur suivi d’un Doctorat en Études du Développement obtenus à l’Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement (IHEID) de l’Université de Genève en Suisse. Il est en outre titulaire d’un Certificat en Administration et Politique Publique et en Systèmes Politico-administratifs ainsi que de nombreux autres certificats en Techniques de Négociations internationales.

Après avoir démarré sa carrière au Centre International pour le Commerce et le Développement Durable (ICTSD) à Genève, il rejoint l’ONG internationale Enda Tiers Monde à Dakar en 2002 pour prendre les programmes sur le commerce, les négociations internationales et le développement. Dix ans plus tard, il fonda le Centre africain pour le commerce, l’Intégration et le Développement (CACID), un Centre de ressources et d’expertise dont il est le Directeur exécutif.

Cheikh Tidiane DIEYE est Directeur de cours à l’Institut des Nations-Unies pour le Développement Économique et la Planification (IDEP), à Dakar, et enseigne dans de nombreuses universités africaines, notamment les négociations commerciales à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD); la coopération internationale à l’Université Assane Seck de Ziguinchor ; l’économie politique à l’Université Felix Houphouet Boigny d’Abidjan (Côte d’Ivoire) et au Trade Capacity Building and Training Centre In Africa (TRAPCA) à Arusha (Tanzanie). Il est en outre Conférencier invité à l’École d’été de l’Université du Québec à Montréal.

Membre de plusieurs comités techniques de la CEDEAO, notamment le Comité régional de négociation de l’Accord de Partenariat économique (APE), la Task Force régionale sur le schéma de libéralisation des échanges et le Comité scientifique de l’Institut de l’Afrique de l’Ouest, Dr DIEYE est aussi consultant Senior et expert pour de nombreuses institutions internationales dont: la Banque Africaine de Développement (BAD), la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) ; l’Union Africaine (UA); l’Union Européenne ; la Banque Mondiale ; la GIZ ; le Centre du Commerce International (CCI); la CNUCED ; l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ; l’Institut des Nations-Unies pour le Formation et la Recherche (UNITAR) etc. Il jouit d’une expertise reconnue dans le domaine du commerce et des négociations internationales (OMC, APE ZLECAf, etc.), l’intégration régionale, la coopération internationale, les relations Nord-Sud et Sud-Sud, les relations Afrique-Europe ; le développement durable, la gouvernance, la lutte contre la corruption, etc.

Dr DIEYE a pris part à toutes les conférences l’Organisation mondiale du commerce (OMC) depuis 2003 en tant que Membre de la Délégation officielle du Sénégal (Mexique, Hong Kong, Genève, Bali, Nairobi, Buenos Aires, etc.) ainsi qu’aux rencontres internationales organisées par les Nations-Unies, la Banque africaine de développement (BAD); l’Union africaine, etc. Cette activité internationale l’a déjà mené dans près de 70 pays dont une quarantaine de pays africains. Il a dirigé de nombreux travaux de recherche et est l’auteur de plusieurs dizaines d’articles et ouvrages. Ses domaines de compétence couvrent aussi les questions de gouvernance et de redevabilité. Il est à ce titre l’auteur d’un ouvrage sur « la corruption bureaucratique au Sénégal » paru en 2019.

Engagé très tôt dans l’activité citoyenne et communautaire, il a milité depuis le collègue dans diverses associations et mouvements. Il s’engage en 2002, date de son retour au Sénégal, au Forum Civil où il milite pendant dix ans en tant que Membre du Conseil d’Administration. En 2008, il est proposé par le Doyen Cheikh Hamidou Kane au poste de Vice-Président et Rapporteur de la Commission sur les « Valeurs, l’Éthique et les questions Sociétales » dans les Assises Nationales. En 2011, il fait partie du premier cercle d’acteurs qui a lancé la lutte contre le 3e mandat de Wade et a co-organisé la journée du 21 juin avant de devenir co-coordonnateur du Secrétariat du M23.

En 2014, il fait partie des initiateurs de la campagne « Ci Laa Bokk », qui a porté le plaidoyer pour la participation des candidats indépendants aux élections locales, lequel a débouché sur l’intégration de cette question dans la Constitution en 2016.

En 2015, avec de nombreux camarades de lutte et des citoyens de tous bords, il met en place la Plateforme Politique AVENIR — Senegaal Bi Nu Begg, dont il est le Coordonnateur National depuis 2018. La Plateforme AVENIR est un Mouvement politique indépendant, ouvert et inclusif, dont la pratique politique promeut 7 valeurs : l’Éthique et la Vertu ; l’Engagement Patriotique ; le Culte de l’intérêt Général ; La Compétence ; Le Respect des Valeurs Républicaines ; l’Égalité ; Le Développement Solidaire. La Plateforme AVENIR est Membre de la Coalition JOTNA

Written by

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store